Le Comité européen des droits sociaux (CEDS) vient de publier, en février 2014 , ses conclusions annuelles pour 2013 faisant état de quelque 180 violations de la Charte sociale européenne, le pendant économique et social de la Convention européenne des droits de l’homme, dans 38 Etats membres du Conseil de l’Europe. Le secrétaire général du Conseil de l’Europe souligne à cette occasion que «la crise économique et les politiques d’austérité ont clairement des incidences négatives sur les droits économiques et sociaux dans tous les pays d’Europe : limitation des prestations et, souvent, traitement inéquitable des personnes se déplaçant d’un pays à l’autre pour vivre ou trouver du travail. »

La France est une nouvelle fois épinglée, d’une part pour l’insuffisance de sa politique du logement à l’égard des plus pauvres (à la suite d’une réclamation collective déposée par ATD Quart Monde), d’autre part, en raison de sa politique discriminatoire à l’égard des Roms.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*